Tous nos articles sur "tres coronas"

Que devient… Rocca entre Paris, New York et Bogota

« Le rap français c’était mieux avant »… Voilà une phrase qu’on entend souvent, peut-être trop souvent, parce qu’on a du mal à se satisfaire de la scène rap, surtout française, depuis de nombreuses années. Le temps passe, les MCs vont, viennent et si certains restent fidèles au poste depuis l’arrivée du phénomène hip hop de notre côté de l’Altlantique, il y en a certains qu’on aimerait voir disparaître à jamais. Il y a aussi ceux qui nous déçoivent mais en qui nous gardons foi et ceux qui font un retour presqu’inespéré, après avoir bercé nos jeunes oreilles au son de la caisse claire. Comme Rocca.

Rocca - Entre Deux Mondes sur STOSouvenez-vous, R.O.doble C.A. (à prononcer en español) est l’un de ceux qui ont participé à la belle époque du rap français, celle qui nous rend tous nostalgiques, celle qui fait dire à certains « le rap français c’était mieux avant ». Colombien et parisien d’adoption, Rocca a cartonné et eu droit aux honneurs en 1997 avec Les Jeunes De L’Univers, morceau samplant Michel Berger et dressant un constat sur la situation en France tout en étant optimiste.

Pourtant, si ce titre extrait de l’album Entre Deux Mondes a permis à la France entière de le découvrir grâce à un bon relai dans les médias, ce n’était pas le coup d’essai du colombiano : membre de La Cliqua, le collectif regroupant entre autres Daddy Lord C, Kohndo et Raphaël, le MC avait déjà à son actif quelques morceaux qui ont fait date, à commencer par Comme Une Sarbacane.

Ecoutez La Cliqua, Comme Un Sarbacane :

La Cliqua, album éponyme sur STOSur son premier album solo, Rocca dévoile cependant une partie de sa personnalité que certains auront peut-être ignoré ou omis jusqu’alors, en laissant l’espagnol prendre progressivement plus de place dans son rap. Pour exemple l’excellent titre L’Original, qui fait un état des lieux du rap français d’une manière assez efficace et qu’on pourrait facilement réadapter aujourd’hui. Sur ce titre daté de 1997, force est de constater que Rocca manie aussi bien la langue de Molière que celle de Cervantès.

Il faudra ensuite attendre 1999 pour l’album immanquable de La Cliqua, nommé après le groupe, pour retrouver la verve et le verbe du colombien. L’album du groupe, à placer parmi les classiques du rap français, aura marqué pour ses titres Pas De Place Pour Les Traîtres, clairement adressé au « départ » de Kohndo du groupe, ou encore le superbe Un Dernier Jour Sur Terre et son instru apaisante malgré son thème apocalyptique :

Ecoutez La Cliqua, Un Dernier Jour Sur Terre :

Depuis, Rocca a proposé son second essai solo, encore plus marqué de l’empreinte de la rue (Graffiti, ChroniqueR.A.P.) et de son héritage latino-américain (Les Rues de Bogota, L’Original Le Retour) : sorti en 2001, Evolución n’aura pas profité de l’exposition de son précédent opus mais permettra de retrouver le flow de Rocca. Dans le même temps, le rappeur rejoint Tres Coronas, un groupe formé à New York avec PNO, colombien, et Reychesta, dominicain. Avec des mixtapes sorties à travers les continents européens et américains, ils gagnent en reconnaissance et leur premier album Nuestra Cosa en 2006 reçoit un bon accueil et même une nomination aux Latin Grammy Awards pour le titre Mi Tumbao :

Regardez Tres Coronas, Mi Tumbao :

Enchaînant dès l’année suivante avec Street Album, le groupe continuera ensuite en duo, en raison du départ de Reychesta. En 2009, Rocca sera aux manettes de la bande originale de La Vida Loca, documentaire de Christian Poveda sur les Maras, gangs qui terrorisent l’Amérique Centrale.

Regardez Rocca et Yuri Buenaventura, La Vida Loca :

En 2011, l’album La Musica Es Mi Arma sera le troisième opus de Tres Coronas et cette année marquera aussi et enfin le retour sur le devant de la scène française de Rocca. On sentait que Rocca n’allait pas tarder à revenir en force, pronostic qu’on a vu confirmé avec General, un retour 100% efficace en octobre 2011 dans la veine d’Evolución. Présent ponctuellement en France, notamment avec une participation à Can I Kick It #2 ou encore sur le projet The Bridge de la marque Wrung, le MC revient définitivement sur le devant de la scène avec l’annonce d’un EP le 18 juin prochain, Le Calme Sous La Pluie, projet relancé ces derniers jours par un nouveau clip, MC Hustler, avec un Rocca qui n’a pas pris une ride et nous renvoie 20 ans en arrière :

Regardez Rocca, MC Hustler :

Avec un flow et une technique toujours efficaces, des influences mêlées avec réussite et des instrus puissantes auxquelles le rappeur nous a habitués depuis ses débuts, on ne peut que se féliciter du retour de Rocca sur le territoire musical français et on attend avec une certaine impatience la suite de ses projets.

Pour aller plus loin :