Tous nos articles sur "soul"

Découvrez : la soul du monde hip hop de Customary

CUSTOMARY_HEADER-ARTICLES

C’est avec plaisir que nous venons nous immiscer dans votre mois d’août pour vous faire découvrir notre dernier petit coup de cœur : Customary, mais qui est-ce vous demandez-vous ? Eh bien, c’est un rappeur et producteur américain, ayant grandi dans les environs de Washington. Très influencé par des artistes comme Blackstar, Common, JDilla ou bien The Pharcyde, il commence très jeune à produire des groupes de sa ville. Après quatre albums, dont deux instrumentaux qui lui ont valu d’être repris à des fins publicitaires par des marques comme Apple, la chaîne NBC ou Netflix, Customary revient avec un nouveau album intitulé Compassion. Nous vous proposons de vous en faire une première idée avec le premier titre qui nous a tapé dans l’oreille, Hanging on, avec son supplément clip.

Regardez : Customary – Hanging On

Un titre hip hop à la texture nu soul au message positif qui nous a tout de suite plu, tout comme le reste de l’album d’ailleurs. Sur 14 pistes, Customary va se balader et vous proposer ce projet qui lui tient particulièrement à cœur dans lequel il parle d’acceptation, de pardon, de religion et d’amour. La religion est un thème qui reviendra au long de l’album et dont vous retrouverez une représentation sur la pochette.
Aussi à l’aise en chantant qu’en rappant, il propose un univers qui parlera forcément aux amoureux du hip hop qui sent bon les années 90-2000. Voici le deuxième clip de ce projet, le titre Fear, plus sombre, tout en noir et blanc et en simplicité dont le message n’est pas dénaturé.

Regardez : Customary – Fear

Quelques featurings agrémentent le tout, Customary sait s’entourer pour parfaire ce projet. De manière générale, vous devriez vraiment apprécier cet album, plutôt très bien produit et dont l’ambiance positive s’accorde très bien avec cette période estivale. Nous vous recommandons chaudement d’aller vous le procurer sur un des fameuses plateformes de téléchargement légal et d’en profiter le plus vite possible, nous il tourne déjà dans nos oreilles en boucle.

Pour en savoir plus :

Découvrez : Ben Khan : 1992 EP

BENKHAN_HEADER-ARTICLESCe n’est pas la première fois qu’on vous en parle sur STO. Pour dire vrai, c’est 20syl qui avait partagé cette pépite avec nous dans ses choix musicaux. Et lorsque 20syl dit que « Ce mec a un univers assez mortel, ça me rappelle un peu les morceaux de Jai Paul. », on se dit qu’il faut qu’on vous présente cet artiste, et rien de mieux qu’un premier projet pour cela.
Ben Khan, jeune anglais, la vingtaine, débarque avec tout un attirail de son et de mélodie plus géniaux les uns que les autres sur son EP 4 titres 1992. Apparu il y a un peu plus d’un an sur le net avec le morceau Drive (Part 1), on découvre un R&B sombre sur une mélodie mélangeant son électronique et rifle de guitare… Quoi d’autre ? Eh bien rien vraisemblablement, le chanteur développe (ou ne développe pas plutôt) une image mystérieuse, ne donnant presque aucune interview, ne se mettant jamais en avant, que ce soit personnellement ou visuellement. Non, il n’est pas là pour cela, il nous laisse découvrir son univers peu à peu, sortant les 3 autres titres de son EP à intervalle de plusieurs mois, nous vous proposons de (re)découvrir tout de suite un de ses premiers titres, Youth.

Regardez : Ben Khan – Youth

Accompagnant chacun de ses titres par un visuel, la démarche artistique est réelle et l’atmosphère de chaque morceau est accentué par son clip. Voici donc Ben Khan, artiste sans image, porteur d’un R&B sombre sur des mélodies expérimentales et présentées par des clips psychédéliques, inspirés de films ou d’évènements dénonciateurs. Si même définir cet univers semble compliqué, ce qui est sûr, c’est que la démarche artistique est bien réelle et que l’on a hâte d’y continuer notre ballade, oreilles et yeux grands ouverts. Il sera d’ailleurs en concert à Paris le 1er novembre prochain pour le PitchFork Festival, ce sera l’occasion d’en découvrir un peu plus sur cet artiste mystérieux. En attendant on vous laisse avec le titre Savage, qui nous l’espérons vous plaira autant qu’à nous.

Regardez : Ben Khan – Savage

Pour aller plus loin :

#Tweetzik : Le retour de Faith Evans avec Missy Elliott

Non, vous ne rêvez pas Faith Evans et Missy Elliott sont bien de nouveau ensemble sur un même morceau. I Deserve it est le premier extrait du prochain album Incomparable de la diva Faith. Un morceau aux sonorités des années 90 / début 2000 sans auto-tune qui nous rappelle que Missy Elliott nous manque et que le rnb est toujours bien présent et nous ça nous enjaille sacrément !

Écoutez : Faith Evans feat Missy Elliot, Sharaya J – I Deserve it

Critique : Kelis passe à table avec FOOD

KELIS_HEADER-ARTICLESEh oui, cela fait assez longtemps que vous n’aviez pas entendu parlé de Kelis mais nous avions chauffé un peu dernièrement avec Jerk Ribs, premier single de son album Food sorti le 28 avril dernier, et nous allons maintenant pouvoir vous dire ce que nous en avons pensé. Cet album étant initialement prévu pour l’automne 2013, nous nous attendions donc à un vrai travail en profondeur d’autant que nous étions un peu déçu du clip vidéo de Jerk Ribs, tout en étant satisfait du style musical.

Faire un album inspiré de la nourriture, concept étrange… Mais pour que ça marche il aurait peut être fallu pousser le vice jusqu’au bout; et en finesse si possible. On aurait aimé que l’ensemble des titres ait un rapport avec un aliment, quitte à créer un album qui suivrait le déroulement d’un repas par exemple, ça aurait été une métaphore peu originale mais y’a de quoi faire en source d’inspiration ! Pour le coup, déception au niveau des textes car nous n’avons pas vraiment l’impression que l’idée soit exploitée à son maximum et cela rend l’album fade au niveau littéraire. A croire que le seul véritable rapport avec la nourriture soit son Food Truck qu’elle a baladé un peu partout.

Regardez : Kelis ‘s Food Truck

Pour ce qui est de la musique, on retrouve la recette cuivre et cordes chère au R’n'B de la fin des années 70, qui donne vraiment un côté très rétro, mélangé à des sons électroniques, c’est une instrumentation assez intéressante. Il y a également un gros contraste avec la voix très chaude de Kelis et le souffle que l’on entend quand elle chante, ce qui est peu répandu dans la soul, où les chanteuses sont souvent adeptes de performances vocales assez impressionnantes en terme de décibels. Est ce qu’on peut aller jusqu’à lui coller une étiquette de nu soul, sans doute un peu mais son timbre original ressort joliment dans cet ensemble instrumental, quoi qu’un peu étouffé sur certaine piste trop électronique ou bien avec trop de chœur en même temps. Petit plaisir tout de même avec le titre Rumble qui fait bien son travail, bien que nous n’ayons pas vraiment adhérer avec le clip, nous vous laissons juger par vous même.

Regardez : Kelis – Rumble

Globalement les pistes sont sympas, mais pas exceptionnelles, le tout manque de cohérence. Un retour moins réussi que ce que nous pouvions attendre, la faute à la production, au temps, à l’inspiration on ne sait pas, mais on est loin de Milkshake ou Trick Me. D’ailleurs nous ne résistons pas à faire un petit retour en arrière avec Milkshake.

Regardez : Kelis – Milkshake

La demoiselle enchaine actuellement les concerts, plusieurs dates aux US mais aussi en Europe et en Australie, peut-être que c’est sur scène que cet album prend tout son sens, il ne faudra donc pas hésiter à aller la voir en concert si vous en avez l’occasion.

Pour aller plus loin :

On y sera : Jam To The Wild 1ère édition

JAMTTW_HEADER-ARTICLES

Oyez, oyez jeunes oreilles affûtées, voici une date, un lieu et un concept à retenir. En effet, Soul Ton Oreille est fier d’être le partenaire de ce nouveau rendez-vous parisien qui prendra place à la Favela Chic, Jam To The Wild, dont la première édition aura lieu le mercredi 2 avril prochain.

Jam To The Wild c’est quoi ? C’est le rendez-vous des artistes et mélomanes de la capitale, durant lequel musiciens et chanteurs se rencontrent pour faire un « bœuf ». L’idée est de réunir la scène soul et nu soul parisienne et d’apporter ce qui caractérise ce genre musical à un autre pour le bonheur de vos oreilles. La première édition sera consacrée à un hommage au mythique groupe The Police. La scène sera ouverte, alors venez participer avec votre voix ou vos instruments pour vous joindre au groupe.

Les invités de cette première édition sont Maureen Angot, Brice Pihan, Julia Cinna, Flo Malley, Emma Beatson, Marco Cinelli, Lili Poe et Hailé. Derrière les instruments, vous retrouverez Mathieu Edward, Hailé, Adrien Fromager et Gwen. Un parterre d’artistes qui présage de très bonnes choses ! Nous vous conseillons vivement d’y aller faire un tour pour le bien de vos oreilles, nous en tout cas nous y serons !

Pour aller plus loin :

Pages : 1 2 3 4 5 ... 50 51 Suivante