Tous nos articles sur "rnb"

Découvrez : Sampha, la nouvelle sensation soul

Sampha_HEADER-ARTICLES

Si vous avez écouté le nouvel album de Drake dont on vous parlait pas plus tard qu’hier, vous n’avez pas pu passer à côté de la voix exceptionnelle de Sampha sur le refrain du titre Too Much. Sampha sort un maxi de deux titres comprenant la reprise piano/voix de ce morceau. Une version à  laquelle il donne une autre dimension et une autre vie, nous donnant ainsi envie de vous parler un peu plus de cet artiste qui mérite vraiment l’attention de vos oreilles.

Sampha Sisay est un producteur, auteur, compositeur et interprète de la scène britannique post-dubstep. Il est surtout connu pour ses collaborations avec SBTRKT, Jessie Ware, Solange et donc Drake. En 2010, il livre un premier EP, Sundaza, et cet été, il sort Dual, un maxi de 6 titres dont le morceau Indecision fait un peu plus parler de lui.

Regardez  : Sampha – Indecision

C’est finalement sur l’album Nothing Was The Same de Drake que Sampha se fait connaître du grand public puis en livrant sa propre vision du morceau Too Much. Une version épurée et trop courte à notre goût, qui grâce à sa voix envoûtante nous offre un pur moment de douceur et de rêverie. Sur cette reprise, Sampha se fait aider par le producteur Emile Haynie (Lana Del Rey, Kanye West, Eminem, Kid Cudi) qui a su prendre la force et la douceur du morceau pour en faire quelque chose de minimaliste et plein de charme. Des frissons en perspective !

Ecoutez : Sampha – Too Much

Comme si cela n’était pas suffisant, il dévoile dans la foulée la suite de ce maxi, Happens. Un titre tout aussi touchant qui laisse sa voix hésitante nous parler de sentiments, tout en douceur. Si vous souhaitez détenir ces deux petits bijoux, le maxi est sorti en digital sur le label Young Turks et s’en suivra un vinyle  le 6 janvier prochain.

Ecoutez : Sampha – Happens

Ces deux titres sont donc très prometteurs et nous espérons qu’un album arrivera très vite. En attendant, Sampha continue sa route, d’ailleurs vous pouvez le retrouver sur la compilation Saint Heron de Solange, dont nous vous reparlerons très rapidement.

Pour aller plus loin :

#Tweetzik : Jhené Aiko – The Worst, le clip

Après l’excellent Bed Peace, la muse de Big Sean et Drake, revient avec un nouvelle extrait de son Ep Sail Out sortie ce mardi, le titre The Worst. Dans ce clip, Jhené Aiko nous transmet plutôt avec brio toute la mélancolie de ce titre. On vous laisse apprécier.

Regardez : Jhene Aiko – The Worst

#Tweetzik : Timberlake se fait mettre KO pour TKO

On s’attendait à le voir débarquer, c’est maintenant chose faite : le clip de TKO, second single de The 20/20 Experience (Part 2), le double album de Justin Timberlake, vient d’être mis en ligne. Un clip longuet qui n’aura absolument pas eu nos faveurs chez STO, mais qui pour une fois fera plaisir à ceux qui sont agacés par le côté gendre idéal qui veut plaire à tout le monde du chanteur. Oui madame, oui monsieur, Justin Timberlake se prend non pas un pain, non pas une baffe, mais une poêle en pleine tête dans cette vidéo assommante : savourez !

Regardez : TKO de Justin Timberlake

Que devient… Shola Ama ?

SHOLA-AMA_HEADER

Vous souvenez-vous de You Might Need Somebody ?

C’était un des titres qui tournait en boucle sur M6 et les chaînes musicales du moment. Shola Ama, anglaise d’origine, était une révélation RnB qui n’avait que 18 ans à l’époque où elle s’est fait connaître du plus grand nombre avec ce morceau qui végète dans la tête des plus nostalgiques ; le titre provenait de son tout premier album sorti en 1997, Much Love ça s’appelait. Un immense carton au Royaume-Uni. Au-delà de ce morceau, vous avez sans doute dû entendre également parler de You’Re The One I Love qui en réalité était son tout premier single mais qui a résonné bien moins que le premier titre évoqué.

En tout, Shola Ama sortira trois albums entre 1997 et  2002. En 1999 il y aura sa très bonne collaboration avec Glamma Kid (dont on n’a pas beaucoup entendu parlé après d’ailleurs), pour la reprise du titre Taboo, et nous sommes sûrs que vous fredonnez encore ce morceau. La même année son deuxième disque In Return est sorti. Il nous aura marqué avec deux singles : Still Believe et Imagine. Puis le reste fut anecdotique. Car comme vous l’aurez deviné, le deuxième opus de la chanteuse eut un succès bien moindre que le précédant.

Regardez : Shola Ama – Imagine

Ne parlons même pas de l’album de 2002, Supersonic. Un échec cuisant qui provoquera torpeur et dépression chez Shola Ama. Gros coup de frein sur sa carrière donc et s’en suivront drogue, alcool et dépression. Elle disparaît des écrans radar, mais tente tout de même des sorties pour voir si on ne l’a pas trop oublié. Par exemple en 2004, elle répondra en chanson à Mario Winans qui chantait I Don’t Wanna Know avec une cover nommée You Should Really Know. Timide apparition que personne n’a remarqué.

SHOLA-AMA-NEWVoilà 2012 et une Shola Ama qui semble avoir repris confiance en elle. Un peu avant cette année-là, elle coachait surtout sa sœur Sadie Ama qui chante également mais a surtout repris sa vie en main pour jeter ses démons derrière elle. A côté, elle a soutenu de sa douce voix un ou deux artistes pas vraiment connus chez nous comme le DJ Toddla T, de quoi tâter le terrain encore une fois mais avec un peu plus d’assurance cette fois-ci. Il en ressort par exemple un morceau notable mais bien trop « 2-Step » pour nous. Découvrez Alive, un titre qui sonne comme une revanche sur sa vie mouvementée.

Regardez : Toddla T & Shola Ama – Alive

2013, Shola Ama a 34 ans et n’est toujours pas revenue sous les feux des projecteurs. En toute discrétion, elle a sorti un nouveau son au printemps dernier. La chanson s’appelle Boyfriend et sonne plutôt pas mal. Cette fois-ci, l’artiste lorgne plutôt des morceaux langoureux aux sonorités caverneuses à la The Weeknd. Gageons que cette renaissance soit un signe avant-coureur d’un nouvel album. En attendant, on surveille de près le compte Twitter de Shola Ama.

Ecoutez : Shola Ama – Boyfriend 

Découvrez : BJ The Chicago Kid

BJ-THE-CHICAGO-KID_HEADERÇa fait un petit moment que nous voulions vous parler de lui, mais il y a tant d’artistes que l’on a à vous faire découvrir ! Vous l’aurez compris, BJ The Chicago Kid est de ceux-là, un de ces artistes en devenir et qui seront incontournables demain et dont vous vous souviendrez les avoir découverts sur Soul Ton Oreille.

Originaire de New York… Pardon, de Chicago, le chanteur est présent sur la scène hip-hop/RnB depuis un petit moment, avec quelques belles collaborations à son actif. Citons alors Jay Rock, Kanye West (pour un titre sibyllin où l’on entend que peu sa voix, pour la BO du film Mission : Impossible III) ainsi que Kendrick Lamar et ses potes du collectif Black Hippy. Après plusieurs mixtapes plus ou moins fraîches dont on peut écouter quelques extraits sur sa chaîne Youtube, BJ sort son tout premier album en 2012, nommé Pineapple Now-Laters. Un extrait ? Tout de suite :

Ecoutez : BJ The Chicago Kid – Good Luv’n

L’album est au carrefour de multiples influences telles que le jazz, la soul et le hip-hop, mais ce qui en ressort le plus ce sont les racines gospel du mélomane. Nous vous invitons à écouter ce tout premier album, surtout qu’il est de très bonne facture. En fait, le tout dégage beaucoup de sérénité, on sent que BJ The Chicago Kid veut grandir sans renier son héritage culturel et sa foi et que tout arrivera à point nommé tout bientôt.

Il y a un an maintenant, soit quelques mois après la sortie de Pineapple Now-Laters, BJ a été signé chez Motown Records. Il s’en suit la promesse d’un futur album, avec comme ambassadeur Honey, un premier single sorti au tout début 2013. Pour le coup, une impression de « déjà entendu » pour ce morceau, mais gageons que le meilleur est à venir. Nous le lui souhaitons en tout cas.

Ecoutez : BJ The Chicago Kid – Honey 

Pages : Précédente 1 2 3 4 5 ... 27 28 Suivante