Tous nos articles sur "rap français"

#Tweetzik : A2H, Tantine le clip

A2H continue de nous dévoiler son album Art de Vivre avec ce nouveau clip Tantine, réalisé encore une fois par Valentin Petit à qui l’on doit l’excellent clip d’Elle ne veut pas. A2H accompagné de Kenyon ont mis les voiles du coté de leurs racines pour se ressourcer en famille. Un bon petit morceau d’été qui nous donne, nous aussi, l’envie de partir sous des latitudes bien éloignées. On vous laisse apprécier !

Regardez :  A2H feat Kenyon : Tantine

A2h sera au Pan Piper (Paris) le 12 septembre pour la release party officielle de son album avec de nombreux guest : Palace, Kenyon, Willaxxx, Rimcash & Nai et bien d’autres…

#Tweetzik : Yo.K ne sent pas les coups

Vous le savez, Yo.K fait parti de nos chouchous et nous étions très enthousiaste à la sortie de son nouvel Ep Optimum que nous vous présentions il y a peu de temps. Il était donc prévu qu’il sortirait un clip par mois, cela faisait parti du concept du projet, premier clip très réussi pour le titre Trois Rivières, qui présentait déjà bien l’ambiance et l’état d’esprit du rappeur. Il est donc temps maintenant pour vous de découvrir le clip du titre OSPLC (On Sent Pas Les Coups), là encore du très bon travail, on vous laisse juger par vous même.

Regardez : Yo.K – OSPLC

#Tweetzik : Soklak est de retour

Soklak est un artiste que nous aimons particulièrement car nous sommes sensible à l’artiste complet qu’il est. Que ce soit ses photos, ses graffs, ses peintures, ses calligraphies ou encore derrière un micro il est rare que le monsieur nous déçoive. C’est donc avec plaisir que nous le retrouvons sur le premier extrait de son prochain EP, le titre Inadapté, dont nous vous proposons de découvrir le clip immédiatement.

Regardez : Soklak – Inadapté

Lunikar, un pas de plus vers les étoiles du rap français

lunikar_HEADER-ARTICLES

Notre loup Lunikar est de retour depuis le début du mois de mai avec un nouvel EP dont nous vous délivrons des extraits très régulièrement depuis le début de l’année. Alors au lieu de vous livrer une simple et énième critique, nous allons vous donner de bonnes raisons de l’écouter et vous convaincre, si ce n’est pas encore fait, que ce jeune rappeur fait parti des étoiles montantes du rap français.

  • Conceptuel et original

Lunikar ne cesse d’évoluer dans sa musique, sa technique et son image. Il est donc normal de le voir encore entrer dans une autre dimension. Beaucoup plus conceptuel et mystique, chaque morceau nous emmène dans un univers planant à l’instar du premier titre qu’il avait dévoilé Comme Eux. Chaque clip reprend le concept et traduit l’atmosphère qu’il donne dans ses sons. Il ne donne même pas de nom a cet EP. C’est en cela que Lunikar est un artiste original et unique. Si selon lui, rien n’est calculé, au rendu tout est assez bien pensé pour amener de la nouveauté dans le monde du rap français.

  • Influences ricaines

Comme tout jeune artiste, l’influence des sons du moment se fait sentir. Ainsi, nous ne pouvons nous empêcher d’entendre des influences Drakienne dans le titre Luv & Barriere qui réuni 2 morceaux en 1, ou encore d’entendre du A$AP Rocky ou SchoolBoy Q dans Dreamin’. L’influence se voit aussi dans les vidéos réalisées par Banguipé ou Keezy 3 Years Old et dernièrement Steew, qui reprennent les codes artistiques et mystiques des clips actuels. Quant à la pochette de cet EP, elle aurait pu séduire un Kanye West ou un Jay Z.

Écoutez : Lunikar – Luv & Barriere

  • Rappeur mais aussi Beatmaker

Si, la plume de ce monsieur est très bien aiguisée, l’une des grandes forces de ce rappeur est la production. Lunikar ne se contente pas juste de poser sur des sons, il les produit. Sur l’ep, 5 des 9 titres sont produit par ses soins. Une belle performance qui permet encore une fois de le différencier des autres jeunes rookies et lui confère une indépendance totale. Cette particularité, lui permet aussi d’être très productif, peut être trop pour certains, et de sortir très régulièrement des sons de qualité et qui lui correspond parfaitement.

Regardez : Lunikar – Successeur, Sizzle

  • Sa tanière

S’il se sent libre de créer l’univers qui lui convient au grès de ses délires comme Bon Feeling, il y a bien une chose à laquelle Lunikar reste fidèle, c’est son image de loup. Véritable philosophie de vie, il travaille toujours avec les mêmes personnes comme ILLNGHT, Twenty9, Hatik ou encore Marcus. Fil rouge sur tous ses projets, Lunikar se construit une image de jeune rappeur mystérieux, indépendant, fidèle à sa meute comme il explique sur son titre Ma Team. Et bien évidemment, cela lui permet encore de se différencier des nouveaux rappeurs arrivant sur la scène française.

Regardez :  Lunikar feat Spaker, Kostan, Tony Karino -  Mudafucka (Remix)

Alors si avec ces quelques lignes, vous êtes toujours septiques, nous vous invitons grandement à aller télécharger gratuitement cet EP et de vous faire votre propre opinion. Et pour ceux qui comme nous sommes encore plus convaincu, Lunikar nous réserve encore bien des surprises et c’est prévu pour bientôt.

Beny Le Brownies et son EP Pre Dora

BENY_HEADER-ARTICLES« Les blancs me traitent comme noir, les noirs me traitent comme blanc c’est complexe, m’en veulent parce que mes sapes viennent tout droit d’ABS, refuse de porter toute leur conneries contre-culture j’fais du skate. »
Pourquoi chercher une introduction lorsque le MC le fait si bien ! Beny le Brownies, rappeur d’Annecy, la vingtaine, nous présente Pre Dora, EP 12 titres dont le but est de nous faire découvrir l’univers si différent de ce personnage bien loin de l’image du rap en France.

Regardez : Beny Le Brownies – Molarre Trash

Pas de bling bling ou d’histoire de gangster, le gars est vrai ! Un rap dans lequel il expose visions et réflexions sur son train de vie, ce qui l’entoure, ceux qui l’entourent, partageant ses pensées du moment sans aucune prétention. A coup de références connu ou beaucoup moins (Vice magazine, Earl sweatshirt et son album Doris, les blazes de ses potes, le magasin ABS…), il nous entraine dans son quotidien tout au long du projet dans lequel Molarre Trash et sa boucle de piano semble être le rayon de lumière, mais aussi le son le plus mélancolique (on pourrait aussi nommer l’interlude Syndrome De Peter Pan dans cette catégorie, mais plus pour cette instru qui semble être inspiré de l’univers musical du jeu vidéo Final Fantasy VII). Car en effet, le titre phare de cet EP n’est pas forcément le plus représentatif de l’ensemble de ce dernier, puisque les ambiances pesantes et obscures, grâce à de nombreuse production minimaliste et efficace, nous offrent une atmosphère dérangeante tout au long de Pre dora, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Regardez : Beny Le Brownies – HAHO ft Harry Vederci

On y découvre aussi son collectif Francis Trash, où se retrouve producteurs, rappeurs, photographes, vidéastes, etc… C’est donc bel et bien un univers artistique parfaitement développé et contrôlé tout du long par le rappeur et ses acolytes qui nous est présenté, on le ressent d’ailleurs à l’écoute. En effet, contrairement aux sorties actuelles où le besoin d’un single ou de différent thème musicaux sont souvent présent, ici, le contenu s’écoute en continue, pas besoin de sauter de morceau, c’est une bande son qui s’offre à nous, pénétrant notre cerveau sans contrainte.

Regardez : Beny Le Brownies – Hjerne

Dernier clip en date, Hjerne (« cerveau » en danois) avec son aspect psychédélique, nous confirme une dernière fois l’apport que le rappeur pourrait avoir dans le rap français. Alors oui, la comparaison avec Earl Sweatshirt est facile, rappeur sombre, membre d’un collectif, délire skateur, il est en plus nommé de nombreuses fois sur le projet. Mais malgré les nombreuses similitudes, et le fait que le rapprochement se fera facilement, la différence est tout de même présente, mais pour la voir, il va falloir écouter ces 12 titres !
En tout cas, si Beny « écoute Chum quand il fait vraiment noir », pour notre part, c’est Pre Dora qui soul notre oreille dans ces moments sombres.

Pour en apprendre un peu plus le rappeur et son crew francistrash, nous vous proposons de découvrir en bonus leur passage dans l’émission Sous-Culture de Radio Campus Grenoble : interview, live, freestyle à gogo !

Pour aller plus loin :

Pages : 1 2 3 4 5 ... 10 11 Suivante