Tous nos articles sur "concert"

La légende du blues/funk est en concert en France

SYL_JOHNSON_CONCERTS_HEADER

Il est des légendes qui ne meurent pas et c’est le cas de Syl Johnson. A 77 ans ce grand monsieur a encore des ressources et il viendra nous le prouver sur la scène du Festival Cognac Blues Passion les 2, 3 et 6 juillet, le premier avec son frère Jimmy Johnson, le second en solo et il sera accompagné de sa fille Syleena Johnson pour le dernier. Ses thèmes de prédilection sont basés sur les conditions sociales et les difficultés d’insertion des noirs américains au milieu du siècle dernier comme le montre le tubesque Is It Because I’m Black, présent sur son deuxième album du même nom qui se plaça deuxième au Billboard R&B en 1969.
Regardez : Is It Because I’m Black de Syl Johnson

Au milieu des années 80 il se lance dans les affaires et laisse la musique de côté, ne faisant plus que quelques apparitions sur la scène musicale. C’est quelques années plus tard qu’il décide de reprendre du service après s’être aperçu que quelques uns de ses tubes ont été samplés, notamment Different Strokes par le Wu Tang en 1992 et I Hate I Walked Away en 1997 par Iam pour Elle Donne Son Corps Avant Son Nom.
Ecoutez: I Hate I Walked Away de Syl Johnson

En 1995 il sort l’album Back In The Game avec sa fille Syleena et ses frères Jimmy Johnson et Mack Thompson. Avec plus de quinze albums à son actif, son dernier opus Hands Of Time sort en 1999. En 2010 le label chicagoan  Numero Group édite Complete Mythology, un coffret contenant six LP’s et quatre CD’s basés sur les quinze premières années de Syl Johnson soit quatre vingt un morceaux dont vingt huit remasterisés et dix inédits. Aller, prenez vos billets, vous ne le regretterez pas.

Pour aller plus loin :

Découvrez : YeYo

YeYo, c’est une formation française réunissant une chanteuse, Alexandra, et un groupe de musiciens dirigé par le batteur David Jeannesson. Leur univers ? De la soul, de la pop aussi et du RnB. Découvrez If I Could Reach You, un titre soul à l’ancienne qui passe bien, et… Allez osons-le, un morceau qui fait du bien.

Regardez : YeYo – If I Could Reach You

A la vue de cette vidéo, nous les imaginons très bons performers sur scène. Du coup, aprenez que le groupe YeYo fait son premier concert le 18 juin 2013 à Paris au centre Fleury Goutte D’Or – Barbara, c’est gratuit ! Toutes les infos sont ci-dessous. Croisons les doigts pour qu’ils aient un bon avenir, qu’ils puissent sortir sereinement leur premier EP en fin d’année 2013.

YEYO_SOULTONOREILLE

Pour aller plus loin :

Inscrivez-vous sur la fanpage Facebook de YeYo

Concert : Nelly Stan à la Bellevilloise le 14 juin 2013

NELLY-STAN-BELLEVILLOISE-WE-JUST-GROOVE_HEADER

Soultonoreille.com est désormais partenaire de We Just Groove, nous vous l’annonçons aujourd’hui. L’occasion de vous signaler qu’ils mettent en place le concert de Nelly Stan, chanteuse pop/soul qu’on vous invite à découvrir ce vendredi 14 juin à la Bellevilloise, Paris. L’entrée et gratuite et pour cela il vous suffit d’envoyer un mail sur la fanpage de Nelly Stan.

Regardez : Nelly Stan – Hakuna Matata (cover)

We Just Groove organise des concerts soul et des soirées dans Paris avec des chanteurs soul, hip hop et RnB français qui se font connaître à travers la scène et une ambiance intimiste, alors forcément on aime. Nous ferons très bientôt un focus sur Nelly Stan pour que vous la connaissiez un peu mieux. A très vite !

Jeu concours : 2×2 places pour un concert au Gibus

CACADERECORDS_HEADER-ARTICLESLe label parisien Cascade Records en partenariat avec le Gibus Club à Paris, vous prépare de très belles soirées ces prochains mois à venir. Leur première collaboration aura lieu le jeudi 6 juin prochain, voici son petit nom : Cascade Records = Emotion, Sensation and Beat#1. Ça donne envie, n’est ce pas ? La line up de cette soirée concert est très alléchante, et a une particularité. En effet, elle réuni des artistes qui foulent une scène française pour la première fois, et cela rien que pour vous, c’est pas beau ça ? Se produiront donc en live ce soir là : Suff Daddy (Melting Point Music), le showman de Brooklyn KRTS (Project Moon Circle), Zo aka La chauve-souris (Cascade Records) ainsi que DJ Soulist (First Word Records). Du très beau monde représentant les acteurs majeurs de la beat scene / bass music / instrumental hip hop.

affiche

Pour participer, rien de bien compliqué. Il vous suffit de nous envoyer un mail à l’adresse mail suivante team@soultonoreille.com avant lundi 3 juin 2013 23h59. Nous effectuerons ensuite un tirage au sort qui désignera les 2 gagnants. Alors n’hésitez pas à tenter votre chance !

Pour aller plus loin :

Retour sur le concert de Sa Majesté Beyoncé

BEYONCE_HEADER2

20h15. Beyoncé ouvre son show de son hymne féministe et annonce la couleur : c’est Girl Power ce soir ! Who runs the world ? Girls ! Sur scène, des femmes uniquement : 9 danseuses, 8 musiciennes, 3 choristes. (Seules exceptions au casting, les Twins qu’on avait découverts dans l’émission La France a un incroyable talent.)

Très vite, Beyoncé déclare à ses fans son amour pour Paris où elle dit se sentir comme à la maison et enchaine avec Flaws and All : « I don’t know why you love me, and that’s why I love you », chante-t-elle, (traduisez : Je ne sais pas pourquoi tu m’aimes, et c’est pour ça que je t’aime). Et cet amour pour son public, Beyoncé nous l’a prouvé ! La diva a littéralement enflammé la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy de ses feux d’artifices, jeux de lumières, flammes, pluie de confettis d’or, de ses chorégraphies techniques et sexy, et de sa voix puissante.  If I Were a Boy, Get Me Bodied, Baby Boy, Diva, Naughty GirlFreakum Dress, One Plus One, Single Ladies, Crazy in Love sans Jay-Z, Survivor sans ses copines de Destiny’s Child. Mais Beyoncé, elle, est bien là. Majestueuse et hypnotisante. Le clou du spectacle, Beyoncé qui survole son public pour rejoindre une seconde scène, pour le plus grand plaisir des spectateurs situés à l’arrière de la fosse. Incroyable!

Beyoncé nous a époustouflés. Magnifique dans ses 11 tenues de scène à couper le souffle, plus sexy et plus somptueuses les unes que les autres.  Et pour patienter entre les changements de tenues (un peu longs) de la belle, des écrans où elle est apparue en Marie-Antoinette des temps modernes, en aviatrice, en femme au foyer exténuée, et parfois tout simplement en Beyoncé Carter, femme de Jay-z, maman épanouie de la petite Ivy Blue.

22h17, après un hommage émouvant à Whitney Houston, et le sublime Halo repris en chœur par le public, Beyoncé quitte la scène. C’était The Mrs Carter Show. Wow !

Pour aller plus loin :

Pages : Précédente 1 2 3 4 5 ... 8 9 Suivante