Tous nos articles sur "clip"

Vidéo : Aloe Blacc nous fait sourire

Aloe Blacc continue l’exploitation de son très bon album soul, Good Things sorti il y a plus d’un an, en nous offrant le clip de You Make Me Smile. L’une des plus belles chansons de l’album, elle était déjà magique sans vidéo. Maintenant, des images superbes de tendresse entre Aloe Blacc, qui s’improvise photographe, et une petite fille jolie comme tout viennent sublimer le tableau et vont rendre vos yeux aussi heureux que vos oreilles.

Regarder : You Make Me Smile – Aloe Blacc

Vidéo : Be Inspired, The Life Of Heavy D

Près de quatre mois après la mort brutale de Heavy D, Centric, une chaîne du groupe américain BET a diffusé fin février un documentaire émouvant qui revient sur la vie de celui qu’on connaîtra aussi sous le surnom « Overweight Lover ».

Be Inspired, comme le tout dernier tweet d’Heavy D sur le réseau social, c’est 37 minutes durant lesquelles ses proches et amis se livrent et racontent leur relation avec le rappeur de Mount Vernon (état de New York). Mentor pour Queen Latifah, ange-gardien pour Mary J. Blige, grand frère pour Nia Long

Will Smith, Anthony Hamilton, ou encore Cee-Lo Green, tous sont unanimes : Heavy D était une source d’inspiration pour chacun d’entre eux.

Il y a d’abord eu Heavy D & The Boyz, composé de Heavy D, DJ Eddie F et des danseurs G-Whiz et Trouble T Roy. Première signature du label Uptown Records, le groupe a su conquérir un public de tous âges grâce à ses rimes positives et ses chorégraphies décalées. Entre 1987 et 1994, Heavy D & The Boyz sort cinq albums dont trois seront disques de platine. Le premier opus, Living Large, produit par DJ Eddie F, Marley Marl et Teddy Riley, est un succès, notamment grâce au titre Mister Big Stuff :

Big Tyme, qui remporte le Soul Train Award du meilleur album rap en 1990, consacre le groupe. Suivront Peaceful Journey, dédié à Trouble T Roy décédé accidentellement pendant une tournée, Blue Funk et Nuttin But Love. De cette période pendant laquelle Heavy D nous a sans doute servi le meilleur du hip hop, on retient également deux collaborations majeures : l’une avec Janet Jackson sur la chanson Alright, et l’autre avec Michael Jackson. Eh oui, le couplet rap sur Jam, c’est lui !

Au milieu des années 1990, Heavy D prend la tête d’Uptown Records et sort trois albums solo entre 1997 et 2008 : Whaterbed Hev certifié disque de platine, Heavy au succès plus mitigé et enfin Vibes, un projet reggae fortement influencé par sa Jamaïque natale. C’est également l’époque de ses débuts de comédien… Heavy D s’essaie au théâtre, il apparaît dans des sitcoms et obtient quelques rôles au cinéma.

Les nostalgiques de l’époque du new jack swing aussi bien que les les amoureux du hip hop d’aujourd’hui ont été touchés par la mort prématurée d’Heavy D car il est pour beaucoup dans son avancée et son succès. Comme pour boucler la boucle, les acteurs de la scène hip hop américaine d’hier et d’aujourd’hui lui ont rendu un dernier hommage lors des Soul Train Awards 2011. Et voici pour finir le documentaire dans son intégralité, le bien-nommé Be Inspired : The Life Of Heavy D.

Critique : petit-déjeunez avec Chiddy Bang

Breakfast - Chiddy Bang sur Soul Ton Oreille

Il fallait s’en douter : après la très bonne mixtape Peanut Butter & Swelly (un parfait petit-déjeuner en somme), le premier album studio de Chiddy Bang arrive sous le doux titre de Breakfast. Résultat : il est conseillé de commencer sa journée par ce repas musical !

Certes l’album n’est pas parfait mais il mérite clairement qu’on y jette ses oreilles. D’abord parce que le duo de Philadelphie est fidèle à son travail passé et est surtout plein d’énergie. Et qui n’a pas besoin de ça le matin ? Principalement composé par la moitié de Chiddy Bang, Noah Beresin (aka Xaphoon Jones), l’album se veut résolument plein de bonne humeur même si quelques passages sont plus calmes.

Nous avons évidemment sur l’album le single Ray Charles, toujours aussi bon, tout comme son clip que vous avez déjà vu lors d’une session de Vos Choix Musicaux. Handclaps & Guitars donne envie de monter le son au maximum pour savourer les riffs de guitares qui contre-balancent efficacement les notes électro chères aux productions de Chiddy BangMind Your Manners profite des choeurs enfantins pour délivrer sa dose de bonne humeur et fermer leur clapet aux contradicteurs (« You better re-consider / ’cause you’ll never do better / there is no one like me » soit en français dans le texte « revoyez votre jugement / vous ne ferez jamais mieux / personne n’est aussi bon que moi »). Run It Back fait preuve de l’audace de Noah Beresin avec une instru électronique fourmillante sur les couplets, posée sur les refrains chantés par Shirazi et finalement presque isolés au coeur de la chanson. Les samples efficaces alliés à une touche électro voire pop rendent l’ensemble de Breakfast relativement homogène et plutôt entraînant. On regrettera la baisse de régime sur Does She Love Me ? et la fin assez brutale de l’album avec 4th Quarter : on aurait pour l’occasion apprécié une prolongation, restant sur notre faim.

L’album a-t-il répondu aux attentes des fans et surpassé la qualité des mixtapes présentées précédemment par le duo ? Peut-être pas complétement : eh oui, comment oublier Whistle Song, Heatwave, Cameras ou plus tôt encore en 2009 Opposite Of Adults, le morceau qui les présentera au monde entier grâce à son sample imparable de Kids du groupe MGMT ? Aussi, là où le bât blesse, c’est qu’au niveau des textes, on tourne en rond : aucun couplet ne sort du lot, rien de particulier à retenir des performances de Chiddy… Dommage pour le détenteur du Record du Monde de Freestyle. On évitera donc de s’attarder sur le contenu lyrical et on saluera la qualité des productions de Noah Beresin et l’énergie : pour ça, ce petit-déjeuner est clairement un bon moyen de commencer sa journée. En espérant tout de même que Chiddy saura se mettre au niveau de la moitié qui fait Bang avec ses productions sur leurs prochains projets. Après tout, on est en droit d’attendre au moins un déjeuner et un diner.

On vous laisse avec un bonus, By Your Side, titre qui ne figure malheureusement pas sur l’album mais est sorti juste avant celui-ci pour remercier les fans. Encore un exemple du très bon boulot de Noah Beresin.

Découvrez : Willis Earl Beal et son parcours

C’est à Albuquerque au Nouveau-Mexique que Willis Earl Beal se fait remarquer en distribuant des disques accompagnés de délicieux flyers pour se faire des amis.

Found magazine - Willis Earl Beal - Soul Ton Oreille

Jeune homme bien bâti de 27 ans, il a été démobilisé de l’armée américaine pour raisons médicales. Depuis il chante dans la rue pour presque rien… Si ce n’est que Mos Def l’a appelé pour adapter son histoire au cinéma, rien que ça ! Avant de débarquer à Chicago, Willis Earl Beal enregistre 17 chansons sur cassette, morceaux qu’il ne mettra jamais sur Internet simplement parce qu’il n’a pas internet.

Une fois dans les rues de Chicago, il fascine et attise la curiosité des passants si bien que le magazine Found place un de ses flyers en couverture alors que le Chicago Reader le présente en tant qu’artiste « super unknown« . Ce grand gaillard qui tape des mains et met en chanson les questions existentielles qui le tourmentent a depuis signé sur le label XL Recordings.

Son premier album, Acousmatic Sorcery, est prévu pour le 5 mars et en attendant, on vous laisse apprécier sa voix puissante avec le titre Same Old Tears :

Pour aller plus loin :

Vos Choix Musicaux #13 : 100% Londres

Vos Choix Musicaux 13 - LondresSession inédite de Vos Choix Musicaux cette semaine : elle est en effet consacrée à Londres ! Que ce soit pour le nom de l’artiste, sa nationalité, le titre de sa chanson, ses paroles… A partir du moment où la capitale britannique trouvait écho dans votre proposition, elle pouvait avoir sa place ici ! Une fois par mois, cette rubrique sera dorénavant menée par un thème qui, entre vous et nous, pourra être très sérieux ou très idiot.

Vous le savez, chez Soul Ton Oreille, on a beaucoup d’humour, tant que la musique est bonne (quoique quand elle est mauvaise on rigole aussi pas mal…). On vous laisse alors avec ces trois propositions so British et vous donnons rendez-vous pour la suite de Vos Choix Musicaux sur Facebook ce weekend . D’ici là, soulez bien vos oreilles !

Les choix d’El-hadj M. (eh oui, un nouveau doublé, congrats !) :

Rox – Crazy

Modestep – Feel good

Le choix d’Elie S. :

Professor Green feat. Chynaman + Cores – Upper Clapton Dance

Pour aller plus loin : tous Vos Choix Musicaux sur Soul Ton Oreille.

Pages : Précédente 1 ... 33 34 35 36 37 ... 63 64 Suivante