Tous nos articles sur "classiques"

Jour 28 : La meilleure production hip hop

Avant de finir sur les deux derniers thèmes, attardons-nous sur la prod’ dans le hip hop et les noms prestigieux qui vont avec. Ces gens de l’ombre sont ceux qui donnent le tempo, donc si un son est bon, c’est en grande partie à eux qu’on le doit. Voyons alors ensemble votre choix pour la citation d’ :

Une chanson hip hop de votre producteur préféré.

Et si vous voulez revoir l’intégralité de nos 30 thématiques des jours du hip hop et vous rafraîchir en bon son, passez par ici.

La réponse d’Arnaud :
Jay-Z – 99 Problems (prod. par Jay-Z)

Eh oui, il ne faut pas oublier que désormais Jay-Z produit. Simple et efficace, 99 Problems est venu directement, comme s’il n’y avait pas d’autres options possibles. Ce titre est un classique qui ne se fera pas oublier de sitôt (tout comme le reste du Black Album).

La réponse de Mike :
Clipse (feat. Pharrell Williams) – Grindin’ (album Lord Willin, prod. par The Neptunes)

The Neptunes est pour beaucoup dans mon attachement au hip hop en général ces dix dernières années. Ils ont cette patte, ce style que l’on reconnaît entre mille : des sons singuliers aux boucles simples et répétitives souvent, lourds de basses parfois et puis de temps à autres, Pharrell Williams qui vient poser sa voix fluette sur une instru toujours travaillée aux petits oignons. On leur doit tellement de morceaux à succès à la formation Pharrell/Chad Hugo via leur label Star Trak, surtout au début du siècle d’ailleurs où ils ont façonné le hip hop selon leur oreille, le rendant plus accessible aux profanes et au passage redressant la tête de quelques artistes en quête de personnalité dans leur son (je pense à toi Justin Timberlake) et faisant exploser la carrière d’autres gens (dont les deux frères de Clipse, Nelly, Sean Paul, Usher etc.)

La réponse de Mimouna :
Common – The Game (albums Be/Finding Forever, co-prod. par Kanye West)

J’étais partie sur un son de Common mais produit par DJ Premier : mais en fait celui qui m’aura marqué le plus ces dernières années, c’est évidemment l’omniprésent Kanye West. On s’écoute (et on regarde) The Game, extrait de Finding Forever. Et en fin de compte, je salue quand même Premier puisqu’il est aux platines !

La réponse de Pierre :
Deacon the Villain (feat. Sheisty Khrist) – Million Miles High (prod. par Kno)

C’est simple, en appuyant sur le bouton « lecture », je vois mon corps s’élever dans la pièce. Parfois je peux percevoir une sorte de lumière apparaître au bout d’un tunnel noir… Il m’arrive aussi d’après mes proches d’évoquer une sensation de bien être incroyable pendant l’expérience même. Et ça vous fait quoi à vous ?

La réponse de Rafik :
Busta Rhymes (feat. Missy Elliott) – How We Do it Over Here (prod. par Dr. Dre)

Une prod’ de dingue !

Jour 27 : Le hip hop au féminin

Plus que quatre rubriques (y compris celle d’aujourd’hui) avant la fin de notre session rétrospective sur les titres qui marqueront à tout jamais le hip hop. Il était temps que nous nous attardions sur :

Les meilleures chansons hip hop interprêtées par des MC féminines.

Pour retrouver l’ensemble des jours du hip hop, vous pouvez passer par notre liste récapitulative.

La réponse d’Arnaud : Eve (feat. Alicia Keys) – Gangsta Lovin’

Je n’ai pas de MC préférée, donc j’ai choisi une combinaison qui me plait beaucoup. Eve et Alicia Keys, voila de quoi faire des étincelles. Gangsta Lovin’ est rapidement devenu un classique et désormais, les duos féminins qui arrivent à atteindre cette qualité sont très très rares.

La réponse de Mike : Janet Jackson (feat. Missy Elliott) – Son of a Gun

Ce mot est bien entendu pour Missy Elliott (même si Janet Jackson est 200% hip hop sur ce titre), mais ce titre illustre à quel point « Misdemeanor » n’a pas usurpé son titre de reine du hip hop. Sans elle, le morceau perdrait les 9/10ème de sa puissance. Oui, elle a ce pouvoir, de booster tout morceau qu’elle touche quand elle est en duo, de créer un véritable univers à elle quand il s’agit de ses propres chansons. Je l’ai toujours vue entre Busta Rhymes et Ludacris, surtout à cause de son style déjanté et sans limite.

La réponse de MimounaTLC (pour Lisa « Left Eye » Lopez) – Waterfalls

Partie trop tôt, n’ayant sorti qu’un album qui n’aura pas fait date, Lisa « Left Eye » aurait peut-être eu une belle carrière en dehors de TLC. Son phrasé et ses couplets 100% rap resteront heureusement, comme sur le tubesque Waterfalls.

La réponse de PierreBlue Sky Black Death & Jean Grae – Strikes

Le duo de producteurs des Blues Sky Black Death est aux manettes. Jean Grae est la plus cool des dames au microphone.

Jour 26 : Je n’ai rien compris, mais j’adore

Le jour 26 de nos articles dédiés au hip hop ira vite, très vite. Voyons ensemble quel est pour vous :

La chanson hip hop trop compliquée mais que vous appréciez malgré tout.

Pour STO, vous découvrirez qu’une chanson difficile est une chanson qui speede, qui décape l’oreille. Le son à fond est conseillé si vous voulez rendre honneur à ces titres survoltés !

La réponse d’Arnaud : Busta Rhymes – Break Ya Neck

Pas d’autres choix que Break Ya Neck. Franchement, ça fait 10 ans que j’écoute ce son et à part quelques mots ci et là, je n’ai toujours rien saisi. Certes les paroles sont disponibles sur le net, mais rien à faire il faut suivre et c’est juste la guerre entre mes oreilles et mes yeux.

La réponse de Mike :
Busta Rhymes  (ft. Mystikal) – Iz They Wildin Wit Us (& Getting Rowdy Wit Us?)

C’était une certitude, pas de morceau incompréhensible sans penser à Busta Rhymes, un de mes MCs préférés. Et là on le retrouve avec Mystikal, ce qui fait de Iz They Wildin Wit Us un des morceaux les plus rapides et le plus incompréhensibles de la galaxie, à part le refrain et encore… Ça braille beaucoup et c’est ce que j’aime chez eux ! Dommage qu’il n’y ait pas de clip pour ce titre…

La réponse de PierreTonedeff – Velocity

Non ce n’est pas accéléré. C’est bien le tempo original de Tonedeff, le MC le plus rapide de la terre. Un monstre ce mec, un monstre je vous dis ! Il n’a pas d’ailleurs pas que la vitesse qui est une corde à son arc. Il le dit lui même d’ailleurs, cette capacité lui a permis d’attirer des auditeurs intrigués par la performance dans son univers à lui.

Jour 25 : Les paroles simplistes du hip hop

On se fait un jour 25 plus léger, avec des paroles qui sont faciles à retenir. Ce soir, nous aimerions bien connaître de votre part quelle serait :

La chanson hip hop tellement facile que vous auriez pu l’écrire vous-même.

C’est sûr qu’une rythmique efficace peut sauver un morceau dénué de paroles travaillées, et pour qu’on le retienne facilement, parfois c’est pas plus mal ; et puis à l’opposé, on peut tomber sur de réelles catastrophes. C’est l’été, donnez-nous un peu de légèreté !

La réponse d’Arnaud : Bilal – La Zermi du 92

Je suis tellement bon que je mets la barre super haute. Attention les gens, il y a du niveau là ! Cependant et selon les rumeurs, il se dit que Bilal aurait mis fin à ses jours suite à cette humiliation, donc j’en profite pour placer un petit RIP. Il a osé balancer sa vidéo et le revers qu’il s’est pris en pleine face lui aura été fatal. Comme quoi, le Internet a et aura toujours son lot de dangers…

La réponse de Mike : Kamini – Un P’tit Coup De Motherfuck

En vrai, j’adore ce morceau. Mais vous ne le direz à personne hein ? Il y a un moment dans le morceau, Kamini dit « maintenant les paroles faut plus s’fouler« , mais en vrai toutes les paroles visent à taper sur nombre de morceaux hip hop vides de sens et de rimes, mais plein de Motherfuck… Y compris celui-ci tiens, il s’agit d’un morceau parodique qui se parodie lui-même. Et ça me fait rire !

La réponse de MimounaMC Hammer – U Can’t Touch This

« Stop! Hammer time! » (ceci suffit à annoncer cela.)

La réponse de PierreKid Cudi – Memories

Facile n’est pas forcément synonyme de nullité. Et puis souvent, ça paraît plus facile que ça ne l’est, sauf pour les gens talentueux : Guetta s’en prend plein la tête avec sa marionnette aux guignols. Sûrement encore cette bonne vieille habitude française à jalouser ceux qui ont de grandes réussites… Puis j’aime Kid Cudi.

Jour 24 : Le refrain le plus nul

Peut-on tout aimer dans un titre et en détester juste une partie ennuyante, pas adaptée ? Soyons sincères, en général tout ça c’est synonyme de mauvais chanson. Mais on va être précis et vous demander, selon vous…

Quelle est la chanson hip hop avec le pire refrain ?

Ça va être rigolo de voir ensemble quels sont ces chansons aux horribles refrains qui vous hantent et qui s’insinuent tout au fond de votre crâne, allez c’est parti.

La réponse d’ArnaudSexion D’Assaut

Plus que le pire refrain, c’est surtout la pire chanson de tous les temps selon moi, chantée par l’un des pires groupes de tous les temps. Sérieusement, si quelqu’un est fan de Sexion D’Assaut, qu’il s’arrête dans les commentaires pour me dire pourquoi il kiffe, parce que là, je ne comprends vraiment pas…

La réponse de Mike : Booba – Boulbi

« Bordel, quand on rentre sur la piste / On est venus tizer, claquer du biff
Pas d’embrouille man, pas de litige / Sinon ça va saigner, est-ce que tu piges ?
A l’aise, j’prends deux trois quatre, 06 / On va t’péter le coccyx à trois parce-que t’es trop balèze
C’est le bon son de Boulbi / Mythomanes sont les fans, accroupies sont les groupies »

… No comment.

La réponse de MimounaDoc Gyneco – Viens Voir le Docteur

« Viens voir, viens voir le docteur, non n’aie pas peur ! »

On en a entendu pas mal de refrains tout pourris, surtout dans le rap français je crois. Entre Akh et ses « un, deux, un deux, trois, eh… » ou La Clinique et ses « playa, playa, ouuuh playa », la liste est longue. J’ai choisi celui-là parce qu’il met mal à l’aise direct quiconque est étranger au personnage.

La réponse de PierreIAM – Offishall

Je suis grand fan d’IAM, mais l’album Saison 5 a été un déception énorme pour moi. Beaucoup de morceaux sur le CD sont nuls, il faut le dire ; celui-ci tout particulièrement d’ailleurs. Ça frise le ridicule parfois, notamment avec le titre W.W.

Pages : Précédente 1 2 3 4 5 ... 7 8 Suivante