Tous nos articles "Regarde"

Joke – Max B pour la Stud Live Session #1

JOKESTUD_HEADER-ARTICLES

Joke, on ne sait pas trop quoi en penser, car à certains moments on aime beaucoup ce qu’il fait, comme avec le titre Louis XIV ou encore Journée, sorti en 2012 et qui nous avait permis de le découvrir. Puis à un autre, on aime beaucoup moins, nous pensons notamment au titre Miley en featuring avec Dosseh. De manière générale, son travail nous intrigue, on apprécie son flow et le fait qu’il soit dans une recherche esthétique dans ses clips qui le sortent du lot mais parfois certains de ses textes et choix d’instrus l’en sortent clairement moins.

Quoi qu’il en soit, KassDED, la chaîne Youtube hip hop, vient de proposer un nouveau concept de web-émission, Stud Live Session. Un mercredi sur deux vous pourrez découvrir une session live rap 100% inédite. Des MCs ont réinterprétés un de leur titre avec des musiciens dans le célèbre Studio Davout à Paris. Joke est le premier à s’essayer à cet exercice, et c’est très réussi, lui sur un tabouret qui pose tranquillement son titre Max B entouré de musiciens.

Regardez : Joke – Max B (Stud’ Live Session #1)

Pour aller plus loin :

Il était une fois, Chinese Man

STO_HEADER-ARTICLES

Après deux ans d’absence Chinese Man revient avec un nouveau maxi Once Upon A Time. Celui-ci est un prélude du nouvel album Groove Sessions volume 3 qui sortira pour les 10 ans de leur label. Nous étions assez impatients de découvrir cet EP car ce qu’il y a de bien avec Chinese Man c’est qu’on ne sait jamais ce que l’on va écouter ; le groupe ayant l’habitude de faire des choix de collaborations et de samples très éclectiques. Once Upon A Time, le titre du même nom que le disque ne déroge pas à cette règle avec à nouveau un bien beau mélange de genres : on retrouve un sample de musique mexicaine faisant penser à du Délinquents Habits avec ici deux rappeurs sud-africains, Tumi de Tumi & The Volume qu’on ne présente plus, et Zubz. Il se dégage comme une ambiance de western spaghetti à la sauce latino sur ce titre qui reprend un remix de Hugo Kant. Voyez vous-mêmes.

Regardez : Chinese Man – Once Upon A Time

Le deuxième titre présent sur l’EP est Independant Music, un titre qui évoque donc la totale indépendance de Chinese Man Records. D’ailleurs, le groupe invite une légende du reggae Johnny Osbourne avec le MC anglais Yc, accompagné de Taiwan MC. Là nous sommes aux antipodes du précèdent morceau, on a ici un titre dans la pure tradition reggae justement. Pour le reste il faudra attendre l’album et une tournée à travers toute le France, mais en attendant tout comme le fait Johnny Osbourne,  Soul ton oreille souhaite un bon anniversaire à Chinese Man.

Regardez : le teaser de Once Upon A Time

Pour en savoir plus :

- Le site officiel de Chinese Man
- Le Facebook de Chinese Man

Les choix musicaux de… Hyleen Gil

LESCHOIXDEHYLEENGIL_HEADERSouvenez-vous, nous vous présentions Hyleen Gil il y a quelques mois suite au concert qu’elle donnait au China. Comme c’est une artiste qui nous a tapé dans l’oreille nous suivons son actu, et sa cover de Get Lucky plait particulièrement car on en entend beaucoup parler, notamment au Japon puisqu’elle est rentré dans le Top 100 Chart à Tokyo. Son prochain Ep, qui s’intitulera U & I, sera bientôt disponible, et elle partagera ce nouveau projet avec des artistes qu’elle aime beaucoup, comme par exemple Omar, rien que ça. On a hâte de connaître les noms des autres artistes, d’autant plus que nous avons cru entendre que son dernier voyage à New York a été intéressant pour elle. Mais en attendant tout ça, elle vous propose de partager un peu plus de son univers, en vous proposant ses 3 titres de prédilection.

  • Choix n°1 : Bilal et le titre Soul Sista.

« Bilal est pour moi un vrai sorcier… Il est complètement envoûtant… Ses mélodies sont enivrantes et mélancoliques à la fois. Dans ce titre on est directement plongé dans son univers qui est à la fois chaud avec un groove laidback, une ligne de basse qui va et vient tel un boomerang et une sobriété dans l’arrangement qui montre toute son élégance. »

Regardez : Bilal – Soul Sista

  • Choix n°2 : Q-Tip et Norah Jones et le titre Life Is Better

« Ce titre réuni Q-tip et Norah Jones, est plein de fraîcheur. Avec un mélange judicieux de old school par le flow de Q-tip et de simplicité dans un refrain merveilleusement bien interprété par Norah Jones, sur une production bien « fat » comme je les aime. »

Regardez : Q-Tip featuring Norah Jones – Life Is Better

  • Choix n°3 : Snarky Puppy et Magda Giannikou et le titre Amour T’es Là ?

« Cette collaboration avec Magda Giannikou sur ce titre est super ! La langue française c’est quand même quelque chose. Dès les premières notes j’ai pu ressentir l’âme de Monsieur Gainsbourg  se convier à  ce « family dinner ». Que de mélange et de saveur dans ce titre, et quelle interprétation ! »

Regardez : Snarky Puppy featuring Magda Giannijou – Amour T’es Là ?

Découvrez : Soul Square et ses millésimes

Soulsquare_HEADER-ARTICLES

Décidément Nantes regorge de talents, puisque c’est de là que vient le collectif Soul Square. On y retrouve dans sa composition le discret Permone : sorte de cerveau beatmaker, un homme qui s’exprime avec ses machines. L’architecte Arshitect qui est derrière tout le visuel du groupe en plus d’être un dénicheur de sample léché qui va bien. L’ancien, Guan Jay qui, en plus d’avoir de la bouteille hip hop, n’hésite pas à prendre le micro pour arranger la foule. Tout ce beau monde se fait connaitre d’abord en 2005 sous le nom de Drum Brother avec une compilation de remix d’artiste comme Talib Kweli ou encore les Jackson Five.
Le concept est simple, ils prennent des a capellas de morceau en retravaillant à leur façon les instrumentales. C’est à partir de là que les trois sont rejoint par Atom de C2C, on le rappelle quintuple champion du monde et orfèvre du turntablism. Il s’ensuit des Ep ainsi que des nouveaux remix d’artistes français tels que Hocus Pocus, Jazz Liberatorz qui nous emmènera à la sortie sur le label Kif Records de Live and Uncut. Sur ce premier album, Soul square reprend la recette du cocktail jazz/hip hop/soul qui a fait leur succès mais avec cette fois ci des compositions originales. Côté casting, nous avons des collaborations avec des rappeurs peu ou pas connus, comme un canadien Justis ou un suédois Blezz. Côté son, nous vous proposons d’écouter un extrait de l’album, l’anecdote dit que c’est le morceau qui encra définitivement Atom dans le groupe.

Ecoutez : Soul Square – Live and Uncut

Fort de ce premier opus bien accueilli par le public, Soul Square enchaine en 2012 avec un nouveau projet Millésime série volume 1, illustré par une belle bouteille d’alcool sur la pochette. On entend parfois que pour acheter un cd il faut que l’objet soit réussi, pour Soul Square c’est chose faite et le contenu de l’album devrait finir de vous convaincre ! Musicalement on retient l’apparition d’un nouveau rappeur Racecar, originaire de Chicago. L’idée ce cette série d’Ep (puisqu’il y a un volume 2 dont nous allons vous parler), c’est de mettre en avant l’univers d’un rappeur en y apportant leur couleur musicale. On vous laisse regarder le clip du titre One Time sorti pour la promo de l’album.

Regardez : Soul Square – One time

A l’écoute on retrouve l’esprit de certains morceaux d’Hocus Pocus en un peu plus jazz et street. Le flow élastique et la plume de Racecar apportent une touche plus américaine également. Le but étant pour eux de rendre hommage à ce hip hop des années 90 et à l’univers jazz et soul dont il vient. On sortira du lot le titre My Home dont l’instru nous a particulièrement plu. Les morceaux sont vraiment bien travaillés, le sample ne dure pas juste quelques secondes, il est recomposé voir décomposé sur sa longueur.
Sorti il y a quelques semaines, Millésime série volume 2, propose cette fois ci pour illustrer son millésime sur la pochette, une bouteille de Bourbon, et on se demande si on va apprécier ce breuvage comme le 1er volet. Là encore, c’est un hommage au hip hop des années 90, et pour ce volume 2 ils ont mis en avant l’univers d’un mc canadien : Jeff Spec. L’intro sonne un peu rock avec cette ligne de guitare, mais reste profondément hip hop, voici le clip dont vous saurez apprécier la démonstration de air guitare, nous en sommes surs !

Regardez : Soul Square feat Jeff Spec – Jeff Zep

Le flow de Jeff Spec est plus moderne que Racecar. Sur 1-2-1-2 on voit le clin d’œil aux « micro test » que scandent les djs et les mcs lors des soirées et des concerts. Do you est un hommage à De la Soul avec un supplément d’âme plus moderne à travers le gimmick vocodé. Who’s real et Strange Things sont des déclarations d’amour à Guru et ses compilations Jazzmataz. On ressent les amateurs de bons sons ainsi que leurs références derrière. Il y a peut être un petit côté trop sage, trop respectueux, cela manque peut être un peu de folie, mais on passe un bon moment à l’écoute de ce deuxième volume. Au final Soul Square se démarque des productions tendances des beatmakers actuels et c’est tant mieux car chez STO on aime cette diversité. Les puristes apprécieront, les autres trouveront ça peut être un peu répétitif et ne les fera pas sauter partout mais ce qui est sur c’est que cela vous fera assurément  bouger la tête d’un air approbateur et c’est déjà très bien.

Pour en savoir plus :

Michael Kiwanuka : dernier clip vidéo

Mkiwanuka_HEADER

Michael Kiwanuka est de retour et ça fait plaisir ! Il y a deux ans, on vous présentait son premier album Home Again qui nous avait enchanté. Cet album lui a valu de nombreux éloges et lui a valu le très prisé BBC Sound en 2012. On aime sa voix angélique, un tantinet éraillée qui se pose sur un son folk-soul minimaliste. On compare souvent sa voix à celle d’Otis Redding ou encore Marvin Gaye. Ces tonalités venues de l’age d’or de la soul sont précisément ce qui fait la force de ce chanteur londonien de 26 ans, d’origine ougandaise : une soul-folk intemporelle.

L’été dernier, Michael Kiwanuka s’est rendu à Nashville pour y enregistrer son dernier EP de deux titres, You’ve Got Nothing To Lose et Waitin’ Round To Die, une reprise de Townes Van Zandt. Mais au fait, pourquoi Nashville, Tennessee, USA ? Pour Jack White, pardi ! Ce grand guitariste, pianiste, chanteur, acteur et producteur américain dont Michael Kiwanuka est fan depuis son adolescence. En 2001, Jack White crée sa maison de disques Third Man Record à Detroit puis en 2009, elle déménage à Nashville. C’est donc avec plaisir et admiration mutuelle que Jack White a produit le dernier EP de Mickael Kiwanuka l’été dernier.

Il y a quelques jours sortait le clip du morceau You’ve Got Nothing To Lose. Sur ce titre, Michael Kiwanuka donne des conseils de vie à son fils : « Son, don’t you turn around (…) Son, you won’t be let down (…) Open your eyes to see you’ve got nothing to lose» (dont la traduction serait «Fils, ne te retourne pas (…) Fils, personne ne te laissera tomber (…) Ouvre les yeux et vois que tu n’as rien à perdre »). Dans le clip, réalisé par James Cathcart, on y voit un homme transsexuel se préparer pour se rendre à l’anniversaire d’un petit garçon. Mais qui est cet homme dont le quotidien n’est que moqueries et rejets ? Qui est ce petit garçon ? Quel lien les unit ? On vous laisse trouver (ou pas) les réponses à ces questions en regardant le clip et on se donne rendez-vous pour la sortie du deuxième album de Michael Kiwanuka que l’on espère imminente. Bon visionnage.

Regarder : Michael Kiwanuka- You’ve Got Nothing To Lose

Pages : Précédente 1 ... 3 4 5 6 7 ... 167 168 Suivante