Tous les articles de

Clip : B.o.B X Lil Wayne – Strange Clouds

Avec Strange Clouds, B.o.B et Lil Wayne nous offrent ici un spectacle dont peu de gens peuvent se vanter avoir connu : les aurores boréales, ces fameux « strange clouds » dont ils parlent. Single éponyme du prochain album de Bobby Ray Simmons (son deuxième opus) dont la sortie est prévue pour le printemps 2012, l’écoute de Strange Clouds est plaisante de part sa légère touche « electro » et ses grosses basses qui résonnent. Et vous, qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à commenter pour nous faire part de votre ressenti.

Clip : The Weeknd – The Knowing

Quelques mois après la sortie de la mixtape Thursday et de la plus ancienne House Of Balloons, Abel Tesfaye a.k.a. The Weeknd remet le couvert avec le clip officiel de The Knowing, extrait de cette dernière.

La vidéo présentée ici nous entraîne sur une planète lointaine, Ethio X, qui s’avère n’être rien d’autre que l’exo-planète de notre bonne vieille Terre. L’ambiance y est assez étrange et on se rend compte qu’il n’y fait pas bon y vivre. Outre la météo qui n’y est pas des plus clémentes (l’Ethiopie prête beaucoup à cette planète, notamment parce que le chanteur en est originaire), on y arrache les cœurs au sens propre du terme.

L’atmosphère du clip s’en retrouve certes glauque mais colle, par je ne sais quel miracle, à ce morceau. Réalisé par Mikael Colombu, déjà derrière la vidéo de Bodies de Cee-Lo Green, ce clip va vous surprendre…

Pusha T remet le couvert avec Fear of God II !

Initialement prévu pour le 23 août puis repoussé au 27 septembre, c’est finalement le 8 novembre dernier que Pusha T nous a lâché son premier EP sous l’égide G.O.O.D. Music : Fear Of God II : Let Us Pray. Cet EP, considéré comme la suite logique à la mixtape Fear Of God, tout en bénéficiant d’un cachet plus « officiel » pour l’artiste, est ponctué d’invités prestigieux. De Young Jeezy à Kanye West (son nouveau patron soit dit en passant) sur le titre Amen, dont le beat a tendance à nous faire bouger la tête comme un coq, il y a de quoi faire sur cette galette. Ainsi on pourra également retrouver des artistes tels que Diddy et Tyler, The Creator pour des morceaux complètement fous, sans oublier d’autres surprises et quelques sons déjà présents sur le premier Fear of God comme Raid avec les irréductibles 50 Cent et Pharrell Williams.

Globalement de haute volée, Fear of God II est composé de titres extrêmement solides comme My God, au beat de fou furieux réalisé par Hit Boy, mais aussi I Still Wanna avec l’incontournable Rick Ross pour ne citer que lui. Mention spéciale toutefois à Alone In Vegas, qui m’a touché par son petit je ne sais quoi en plus. Au final, ce sont 5 titres repris du premier opus (sur 12) qui viennent se greffer à Fear Of God II : Let Us Pray. Une occasion parfaite pour rattraper votre retard si vous étiez passé à côté du premier opus !

Pour résumer le tout, Fear Of God II : Let Us Pray est un EP à posséder absolument, de par ses qualités artistiques tant musicales (on y trouve des productions parfaitement exécutées) que « rappées », avec des phrasés complètements fous ! Et pour les inquiets du duo Clipse, il y aura bien un nouvel album de leur part, mais il faudra patienter encore un peu. Entre les diverses promos, le livre de Malice (l’autre moitié du duo), et la ligne de vêtements de Pusha T Play Cloths, vous comprendrez aisément que les deux frères ont déjà de quoi faire. Mais patience, c’est prévu.

Acheter : Pusha T – Fear Of God II : Let Us Pray (iTunes)

Big Sean – Dance (A$$) feat. Nicki Minaj

Un peu de légèreté n’ayant jamais fait de mal à quiconque, voici le dernier single clipé en date du rappeur de Detroit : Dance (A$$), extrait de son premier (et très bon) album Finally Famous. Mais attention, aujourd’hui c’est le remix avec Nicki Minaj que l’on vous propose, de quoi en hypnotiser plus d’un (on se comprend messieurs.) Pour l’anecdote, la participation de la demoiselle s’est faite à titre gracieux, contrairement à ce qu’avait initialement pensé l’entourage de Big Sean. Cherchant qui pouvait bien poser sur le remix du titre, le petit protégé de Kanye avait lancé un « Pourquoi pas Nicki Minaj ? », question à laquelle ses proches avaient répondu « Nicki ? Elle va te faire raquer un max ! ». Au final et après lui avoir simplement posé la question, la Barbie du hip-hop US a naturellement accepté sans demander le moindre kopeck. C’est pas mignon tout ça ? Allez, on vous lâche, vous pouvez tous vous ruer sur le derrière de Nic…, aheum, sur le clip du remix de Dance (A$$) !

Regarder : Big Sean – Dance (A$$) Remix Feat. Nicki Minaj

Semaine Spéciale Boyz II Men

Chez Soul Ton Oreille, on aime vous faire (re)découvrir des talents à l’occasion de Semaines Spéciales. Cette semaine, remontons quelques vingt ans en arrière pour nous replonger dans la discographie d’un groupe qui a bercé notre jeunesse et que les plus jeunes d’entre vous ne connaissent peut-être pas. On en appelle cette semaine à votre âme de lover (que vous l’assumiez ou non), à votre culture du RnB, à vos souvenirs musicaux des années 1990, en parlant de ces quatre garçons devenus des hommes : les Boyz II Men.

Avec plus de 60 millions d’albums vendus à travers le monde à leur actif, Wanya Morris, Nathan Morris et Shawn Stockman sont revenus le 25 octobre 2011 sur le devant de la scène avec leur dixième album studio sobrement baptisé Twenty, rapport au nombre d’années de carrière du groupe. Avant de revenir sur les grands axes de leur carrière au cours de cette semaine, parlons un peu des origines du groupe si vous le voulez bien.

Formé en 1988 à la Philadelphie par Nathan Morris, le groupe a d’abord signé chez Motown Records dans les années 90, époque où ils ont remporté quatre Grammy Awards. Cette décennie marque aussi leur entrée dans la liste des records de longévité en tant que numéro 1 au Billboard Hot 100 pendant 13 semaines avec le titre End Of The Road, brisant ainsi le record détenu par le King Elvis Presley.

Nos chanteurs ne vont pas s’arrêter là. Les 90s seront aussi marquées des fameux I’ll Make Love To You et One Sweet Day avec Mariah Carey, titre qui jusqu’en 2010 détenait le record de longévité de tous les temps, restant 16 semaines numéro 1 du Hot 100. Le morceau On Bended Knee, même en n’ayant pas fait de record notable, a permis aux Boyz II Men de se remplacer eux-mêmes en tant que numéro 1 du Top. Cet événement les placera en quatrième position, juste après Elvis Presley, les Beatles et Mariah Carey, des artistes à avoir cumulé 50 fois la position de numéro 1 au Billboard Hot 100.

Cette semaine, nous allons donc avoir le plaisir de revoir avec vous les années Motown, avec la formation du groupe et quelques uns de leurs plus gros succès. Nous reviendrons aussi sur la force des Boyz II Men : la complémentarité des quatre voix faisant de titres a cappella l’effet d’une douce chorale dans vos oreilles. Leur parcours ne serait pas complet sans revenir également sur l’importance de certains producteurs dans la carrière du groupe, Babyface en tête mais pas seulement. Vingt ans de carrière, dix albums studios et trois albums de reprises : des classiques à la sauce Boyz II Men viendront compléter le tableau, en espérant vous faire redécouvrir une part de l’Histoire du RnB et du new jack swing, des années 1990 à aujourd’hui. En attendant que Jav revienne sur leur début de carrière demain, on vous laisse avec un de ces titres qui ont apporté un succès planétaire au groupe et propulsé les Boyz II Men en tête des charts : One Sweet Day.

Pages : 1 2 3 4 5 ... 12 13 Suivante