Quand l’art rencontre le Hip Hop : Soklak

 

Il y a quelques mois déjà nous vous avions parlé d’artistes peintres faisant honneur au monde hip hop et soul, comme Yann Couedor et Steven Lopez, ainsi que Sam Spratt. Aujourd’hui nous allons vous faire découvrir le monde artistique de Soklak Elgato, que certain doivent déjà connaître grâce à sa musique. En effet, Soklak est un de nos rappeurs de talent dont on ne parle pas assez souvent, mais reconnaissable entre autre par son fameux « Maow, maow » qui fait le lien avec son pseudo « Elgato » qui signifie « le chat » en espagnol. Voilà pour l’anecdote pour ceux qui ne connaissent pas, nous vous invitons d’ailleurs à aller écouter sa musique même si nous ne doutons pas du fait que nous vous reparlerons forcément de lui d’un point de vue musique.

Mais revenons au sujet de départ, Soklak est donc un artiste complet animé par la culture urbaine. Vous verrez que ce n’est donc pas que dans ses chansons qu’il s’exprime mais aussi à travers l’objectif d’un appareil photo, sur des murs, des toiles ou même des corps. C’est par le graffiti qu’il commence ses « premières expériences picturales », et il suivra une formation à l’Ecole Corvisart (école spécialisée dans les arts graphiques et les arts du livre) dont il sortira diplômé. C’est ensuite vers la peinture qu’il se tournera afin de traiter les thématiques qu’il aiment, principalement tournées vers la culture urbaine comme nous le disions, mais pas que.

Sur son site dédié à ses œuvres, que nous vous invitons à aller voir, son travail est séparé en différentes catégories. Vous retrouverez donc les « accumulations », les « conglomérats », les « cubisme », les « calligraphies » (il a une grande histoire d’amour avec les lettres) ou encore les « muralz » et les « metagenese ». Dans toutes ces toiles, nous reconnaissons sa patte, sa marque de fabrique et nous aimons beaucoup son univers.

Vous pouvez voir un petit aperçu de son travail dans cet article, mais il y a quelque chose qui nous a particulièrement plu et vous le trouverez dans la catégorie « Photography », eh oui il fait aussi de la photo et on aime son oeil et sa vision des choses. Les couleurs de ses photos donnent toujours un univers un peu mystérieux, nébuleux presque obscur mais pas triste. Et dans cette catégorie nous avons été notamment attiré par ses photos de body painting. Déjà que nous trouvions ses calligraphies à notre goût mais là, posées sur le corps de ces femmes, il en ressort une tout autre poésie et c’est simple : nous adorons. Aucune vulgarité ne ressort de ces photos, au contraire, une très belle sensualité qui met en avant avec beaucoup de douceur le corps de ces femmes recouvertes de ces lettres. Mention spéciale à la jambe recouverte de ces calligraphies tel un bas nylon, le summum de la féminité, c’est juste beau.

En espérant que son travail vous ait plu autant qu’à nous, nous vous invitons donc à explorer son monde sur son site mais aussi à le découvrir en musique vous reconnaitrez sans doute sa gouaille cette fois ci dans ses textes.

Mots-clés : , , , , ,

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Soyez le premier à en laisser un !

Laissez un commentaire