Macklemore : Same Love avant son concert à Paris

 

S’il y a bien une chose de certaine, c’est que Macklemore et Ryan Lewis n’aiment pas rester dans les sentiers battus. Après avoir produits des morceaux comme And We Danced et d’autres perles telles que Wings ou Irish Celebration, tous les trois complètement différents les uns des autres, c’est aujourd’hui Same Love qui vient souler nos oreilles.

Ce morceau surprend pour plusieurs raisons. Tout d’abord il s’agit d’une ballade. Même si Wings ou My oh My sont déjà relativement tranquilles, ici on a une prod calme du début à la fin avec en plus des textes du rappeur un refrain « made in Mary Lambert » qui vient ravir le tout avec sa sensibilité et sa douceur. Ensuite, et c’est certainement le point le plus important, il a décidé de s’inscrire dans la lignée des morceaux engagés en parlant de l’homosexualité.

Ce n’est un secret pour personne que bon nombre de rappeurs (américains ou français) sont homophobes, eh bien Macklemore a décidé de franchir le premier pas en sortant un morceau pour prôner la liberté de chacun à faire ce qu’il veut de son corps sans avoir à être jugé. Il raconte entre autre, qu’il a un oncle homosexuel et qu’il pensait lui-même l’être lorsqu’il était au collège, et que les commentaires qui disent « Man that’s gay » n’ont plus de raison d’être, etc.

Ecoutez : Macklemore et Ryan Lewis – Same Love

Vous l’aurez compris, il s’agit ici certainement d’une première pour un rappeur hétéro, bien qu’il y ait un réel mouvement de rap pour les gays (surtout aux US). Si le sujet vous intéresse, vous pouvez approfondir le sujet avec ce reportage qui commence à dater mais qui explique tout de même bien la situation : Gay Hip-Hop in NYC.

Enfin, pour conclure sur ce sujet sur lequel nous pourrions débattre pendant encore beaucoup de paragraphes, si vous êtes à Paris le 20 septembre prochain, foncez prendre vos places dès maintenant pour le concert de Macklemore & Ryan Lewis car il n’y en n’aura pas pour tout le monde.

Enjoy

Pour aller plus loin :

Mots-clés : , , , ,

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Soyez le premier à en laisser un !

Laissez un commentaire