Usher : pourquoi on n’en a jamais parlé ?

 

Si on ne vous a jamais parlé d’Usher sur Soul Ton Oreille jusqu’à ce jour, ce n’est pas parce que nous le plaçons dans le top 3 des artistes mondiaux qu’on a le plus vu torse-nu depuis le début de sa carrière. Car vous en conviendrez Mesdames, Usher adore se balader quasi à poil, avec l’une de ses mains posée nonchalamment sur la boucle de ceinture. Pour nous qui scrutons les infos musicales pour vous donner le meilleur du hip-hop et de la soul, Usher le chanteur-danseur émérite de la fin des années 90 s’est perdu depuis un moment. Depuis le carton Yeah! entonné avec Lil Jon et Ludacris, fini le RnB langoureux façon Confessions ou Simple Things ou encore les morceaux entraînants comme Caught Up ou Bad Girl qui appartiennent au passé dorénavant. Aujourd’hui, le pygmalion de Justin Bieber se retrouve les deux pieds dans la mouvance musicale actuelle, celle qui domine les charts de façon outrageuse, le dancefloor ou tubes de l’éternel été. Avec lui, il a emporté Kelis, les (feus) Black Eyed Peas et quelques autres chanteurs plus jeunes comme Nicki Minaj, pour s’afficher sans complexe avec des productions que valident Pitbull, Lady Gaga ou autre Flo Rida

Mais depuis quelques temps, il semblerait que l’Usher old-school qu’on apprécie tant soit un minimum de retour. En vrai, il y a toujours eu un peu des soupes veloutées d’Usher dans certains de ces derniers albums majoritairement électro, mais depuis qu’un certain Hot Tottie (à retrouver dans l’EP Versus) a été usé sur les ondes, il semblerait que les singles choisis soient moins emprunts de l’âme de David Guetta (même si toute la planète a préféré retenir de cet EP le festif OMG avec Will.I.Am.) Le 11 juin dernier, le huitième album studio d’Usher Raymond, Looking 4 Myself a vu le jour chez nous. On constate qu’il contient quelques titres intéressants comme Hot Thing (avec A$AP Rocky), Twister (avec Pharrell Williams) ou encore Lemme See, single mis en images tout dernièrement (et qui rappelle un peu Motivation de Kelly Rowland des Destiny’s Child.) Là encore, Usher n’a pas pu s’empêcher d’enlever son sweat pour se la jouer avec ses abdos inhumains, Rick Ross l’imitant sans trop se faire prier (au moins il a un seul abdo en forme de ventre, lui.) Lemme See, un titre réussi bien qu’il n’ait rien d’original en soi, mais c’est comme ça que nous le préférons Usher, à l’ancienne mode. Pas vous ?

Mots-clés : , , , , , ,

Commentaires Feed

  1. SoulYmaN - 19/06/2012 à 19 h 32 min

    Pour avoir engendré Bieber, Usher ira en enfer !

    Répondre

Laissez un commentaire