Découvrez : Yuna, un nom à retenir

 

Yuna sur Soul Ton OreilleEn avril dernier Yuna Zarai communément connue sous son nom de scène Yuna, sortait aux États-Unis son premier album éponyme. Vous n’avez peut-être pas encore entendu parler de cette artiste aux turbans colorés qui font depuis ses débuts sa signature, mais nous avons le sentiment qu’après l’avoir écouté vous vous souviendrez de son nom. Découverte aux Etats-Unis en 2011 par le label Indie-Pop, la chanteuse au grain de voix apaisant nous vient tout droit de Kuala Lumpur capitale de la Malaisie où elle y a d’ailleurs un public bien établi. Elle délivrera la même année par le biais de Fader Label l’Ep intitulé Decorate.

Le projet aux 5 titres visant à présenter son travail de l’autre côté de l’Atlantique reprend deux de ses titres phares, le morceau Decorate qui donnait déjà son nom à son premier album sorti en Asie il y a deux ans, ainsi que Deeper Conversation provenant de l’EP lui aussi intitulé Yuna en 2008. Pas question pour autant d’oublier ses fans de la première heure car, en effet, son succès en Asie où ses compositions originales ou encore sa reprise de Come As You Are du mythique Nirvana ont déjà fait leur preuve, remonte déjà à 2006. L’auteur, compositeur et interprète livre en début d’année Terukir Di Bintang. L’album se compose de titre en malais comme en anglais, formule des précédents projets sortis en Asie. On y retrouve quelques inédits tel que le titre Sparkle choisi par Samsung, l’une des marques avec laquelle elle collabore, afin d’encourager à la créativité. Yuna participe aussi au White Space Project d’Adidas qui  gravit autour de cette même initiative et elle rencontrera les jumelles designers Coco && Breezy. Des rumeurs de collaboration entre la chanteuse et Theophilus London résonnent déjà, celles-ci lancées par le rappeur lui-même. Quel est le rapport demanderez-vous ? Les jumelles et le rappeur font parti du même cercle d’artistes, d’où la possibilité de connection. Voici le spot où l’on peut entendre le titre Rocket de Yuna figurant dans l’album Decorate de 2010.

 Regardez : Yuna – Adidas Originals White Space Projects avec Coco && Breezy

Yuna décrit excentriquement sa musique comme une rencontre entre Mary Poppins et Coldplay. Nous dirons qu’il s’agit là de pop-folk agrémenté d’un brin de soul. L’opus Yuna marque l’accomplissement de la chanteuse de 25 ans, pas seulement parce qu’il est son tout premier album sorti aux États-Unis et donc que sa musique se déverse désormais dans des oreilles internationales, mais surtout parce que l’artiste s’est permis ici de quitter sa « zone de confort ». Il est vrai qu’après avoir prêté une oreille à l’intégralité de sa discographie, la première écoute de ce nouveau projet peut être déroutante. Quand la chanteuse nous habituait à un son doux, plutôt monocorde qui ne laissait pas grande place au changement, l’album Yuna vient bousculer une routine installée. Elle avoue être une amoureuse de la pop des 90′s, citant d’ailleurs Bob Dylan, Fiona Apple ou encore Sia parmi ses influences et s’habitue à produire une musique qui en découle comme naturellement.

C’était sans compter sur cette fameuse rencontre avec Pharrell Williams. Le membre et leader du N.E.R.D. a produit quelques titres de cet opus éponyme dont le premier single Live Your Life. « Il m’a fait réaliser que j’étais capable de faire une musique différente de ce à quoi je me suis habituée » déclarera-t-elle au sujet du producteur de génie. Après plusieurs écoutes, la gêne initialement ressentie disparaît, la prise de risque s’avère payante. La chanteuse a bel et bien repoussé les limites qu’elle s’était peut-être inconsciemment imposées car malgré une évolution vocale, lyricale et musicale dénotée à chaque projet précédemment délivré, le résultat dans l’ensemble se jouait sur le même terrain. Yuna a cette fois réussi le pari d’explorer d’autres possibilités tout en restant fidèle à son art. Quand la musique y est bien plus dynamique, l’évolution reste cependant cohérente. Un compromis entre des productions signées Pharell et des chansons qui finalement ressemblent toujours à Yuna.

Regardez : Yuna – Live Your Life

Ce nouvel album se compose de 12 titres inédits, plus une version complétée du titre Decorate. Le morceau court qui avait d’ores et déjà été clipé se voit allongé et être entièrement retravaillé. La musique de Yuna inspirée par ses différents voyages est relaxante et si l’amour y reste le principal sujet, il y est abordé sous forme de thème diversifié. La chanteuse reste optimiste même lorsqu’elle évoque un cœur brisé. Peut importe si Yuna s’éloigne de ces œuvres précédentes, son objectif reste d’aider l’auditeur à se sentir en accord avec lui-même par le biais de titres comme Fading Flower ou encore Remember My Name. Elle, d’ajouter « Si quelqu’un traverse des épreuves difficiles, j’espère qu’il y portera un regard positif après avoir écouté mon album« . Voilà une bonne raison de confier à Yuna vos soucis et vos oreilles averties en espérant que cela sera efficace et surtout que vous vous souviendrez de son nom.

 Regardez : Yuna – Island

Pour aller plus loin :

Mots-clés : , , , , , , , ,

Il n'y a pas encore de commentaires pour cet article. Soyez le premier à en laisser un !

Laissez un commentaire