The R.E.D. Album – Game

 

Jayceon Terrell Taylor, plus connu sous le nom de The Game (Game depuis peu), nous a gentiment offert son quatrième effort solo cette semaine, The R.E.D. Album. Alors, est-ce que cette longue attente en valait la peine ? En un mot comme en cent : oui !

C’est donc avec une galette de 21 morceaux (22 si l’on inclut le bonus track iTunes Basic Bitch) que Game nous fait un retour en force. Et pas que lui tout seul d’ailleurs, puisque cet album a bénéficié de la crème des producteurs actuels, mais aussi des anciens. Dr Dre, DJ Khalil, No I.D., 1500 or Nothin’, Hit-Boy, StreetRunner, Maestro, Mars, The Futuristics, Boi-1da, DJ Premier et The Neptunes, tous forment l’armada avec laquelle Game s’est entourée. Rien que ça. Et je peux vous affirmer qu’ils ont fait leur boulot bien comme il faut ! L’art subtil et délicat du sampling est sollicité à maintes et maintes reprises et ce sans fausses notes aucunes. On passe du sample soul de Don’t Make The Good Girls Go Bad par Delia Humphrey sur Good Girls Go Bad à celui de Kernkraft 400 par Zombie Nation pour Red Nation avec Lil Wayne, ou encore Rocketship de Guster sur Pot Of Gold avec Chris Brown, pour ne citer que ceux-là. Même un passage du film Boyz’N The Hood a été utilisé pour le titre Ricky, un morceau qui vous filera un mal de crâne (dans le bon sens du terme) tellement qu’il est lourd.

Côté guests Game n’a pas fait dans la demi-mesure, chose que tout le monde n’appréciera pas forcément, les features pouvant vite dénaturer tout un album. Mais pour ma part, cela apporte un plus à l’œuvre et non l’inverse. Surtout quand on en voit la liste, rendez-vous compte par vous-même : Kendrick Lamar (qui tue tout sur le titre The City), Dr Dre, Snoop Dogg, Sly, Tyler, The Creator et Lil Wayne sur Martians vs Goblins (morceau aussi barré que ses auteurs, mais on en redemande), Drake pour Good Girls Go Bad, Rick Ross, Beanie Sigel, Young Jeezy, E-40, Big Boi, Lloyd, Mario, Wale, Luu Breeze et enfin Nelly Furtado pour le morceau Mama Knows ! J’espère que vous avez retenu votre souffle.

A l’écoute de l’album, il m’est difficile de donner un avis autre que subjectif sachant que tous les goûts sont dans la nature et que ce qui me plaît ne sera pas forcément votre choix principal, mais si vous avez aimé The Documentary, The Doctor’s Advocate et L.A.X., à savoir les trois précédents opus, The R.E.D. Album ne devrait pas vous décevoir puisqu’il s’inscrit dans la droite lignée de ces derniers. Après, on ne sait jamais, mais honnêtement, je doute fort qu’il ne trouve pas sa place dans votre discothèque hip-hop.

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Commentaires Feed

  1. #Swagm - 30/08/2011 à 3 h 40 min

    Totalement d’accord . J’ai fini par l’acheter !

    Répondre

Laissez un commentaire